Jacques Ancet

 

Luis Cernuda (Espagne, 1902-1963)

Les plaisirs interdits (1931)

 

J'étais étendu et j'avais dans mes bras un corps comme de la soie. Je lui baisai les lèvres, car le fleuve passait au-dessous. Alors il se moqua de mon amour.


Ses épaules semblaient deux ailes repliées. Je lui baisai les épaules, car l'eau bruissait au-dessous de nous. Alors il pleura en sentant la brûlure de mes lèvres.


C'était un corps si merveilleux qu'il s'évanouit entre mes bras. Je baisai sa trace: mes larmes l'effacèrent. Comme l'eau continuait à couler, j'y laissai tomber un poignard, une aile et une ombre.


Sur mon propre corps je découpai une autre ombre, qui ne me suit que le matin. Du poignard et de l'aile, je ne sais rien.