Jacques Ancet

 

La cour du coeur (1994)

 

La cour
du
coeur
est
vide

quel
qu'un
vient

tombe

sa lan
gue brûle

les jours
comme
des pas

mais pas
de traces

un
reste
de lu
mière

rai
sous
la porte

les doigts
humides

(visage)

— il cherche

deux mots
entre
ce
feu

loin

souffle
d'air ou
quoi

on compte
— un
— deux

à trois
l'oubli

perds ta
voix
dit-il

fais la
nuit

alors

mouche
peut
ê tre

ou rien

le point
de non
regard