C'est là comme une flamme sans flamme
le feu frais partout présent avec
le piquet la blancheur tournoyante
la montagne et le bleu confondus
dans la même vapeur avec l'air
où vont les yeux ou est-ce les yeux
que traverse l'air le corps se lève
l'espace s'ouvre comme une extase
tu dis je marche dans la beauté

*

Mais dire la beauté c'est dire un mot
qu'on écoute pour voir ce qui brûle
les yeux ou simplement les caresse
entre la transparence du ciel
et le regard s'étend le mystère
de l'apparence on cherche à franchir
cet infranchissable en remuant
les doigts et les lèvres il en résulte
ni chant ni mot un petit bruit.

*

Petit bruit du cœur comme l'oiseau
au matin obstiné dans son chant
petite clarté sur la fenêtre
où pleins de nuit vont les yeux petit
appel de la voix jamais tue
qui redit le recommencement
un à un chaque geste du jour
petit signe que tu sens tout près
à peine comme un ongle qui gratte

Jacques Ancet

Journal de l'air (1999-2000)