Jacques Ancet
 

Sur le fil (2002-2003)

 

tu marches
mais en
équilibre

l'espace
entre
le tronc
et le mur
brûle

les feuilles
craquent

en équilibre
aussi
ta vie

tu va
cilles
le
fil
cède
se tend

(rétablis
toi)

la
lumière

(trop brève)

on la
voit
s'éloigner

le ciel
est resté
perdu
dans la
cour

dans les
bouteilles et les
cartons

toujours
tu marches

il y a
ce que
tu
ne vois pas

ton pied sur
le vide
sous la langue
un mot
qui
craque

il y a
des
visages

mais loin

comme la
lune
parfois
en plein
jour

des
voix

tu les
entends
tu ne
les
comprends pas

inutile
de cher
cher

ce qui
est là
n'y est
pas

reste
l'
éclat
les yeux

entre

le fil