Jacques Ancet

 

Jean de la Croix (Espagne, 1542-1591)

Nuit obscure, cantique spirituel

 

  Flamme d'amour vive


Oh flamme d'amour vive
qui tendrement me blesse
au centre le plus profond de mon âme
toi qui n'es plus rétive
si tu le veux bien laisse
de ce doux rencontre brise la trame

Oh brûlure de miel
oh délicieuse plaie
oh douce main oh délicat toucher
qui a goût d'éternel
et toute dette paie
tuant la mort en vie tu l'as changée

Oh torches de lumière
dans vos vives lueurs
les profondes cavernes du sentir
aveugle obscur naguère
par d'étranges faveurs
offrent chaleur et clarté à l'ami

Oh doux et amoureux
tu t'éveilles en mon sein
où toi seul en secret as ton séjour
ton souffle savoureux
tout de gloire et de bien
oh délicat comme il m'emplit d'amour